2016.

Partons du principe qu’il est maintenant trop tard pour se souhaiter les meilleurs voeux, la santé et de beaux cheveux pour 2016. Non pas que je n’ai pas envie de vous souhaiter tout ça, surtout pour les cheveux, mais c’est juste que nous n’avons pas encore complètement la tête en 2016 avec Arsène.

Même s’il y a effectivement un nouveau dossier “2016″ crée sur notre bureau, ce mois de janvier nous sert surtout à clôturer l’année 2015 et à envisager la prochaine. En gros on va passer de “pourvu que l’année 2016 soit aussi bonne que 2015″ à “je pense que ça va être chaud pour faire aussi bien que 2015″. Soyons honnête, je vais vivre ce passage tranquillement en vacances…

Ce qu’il faut savoir c’est que nous n’avons pas entièrement rattrapé les quantités de deux clients importants que nous avons perdu. On compte donc sur nos ventes directes et sur nos ventes eshop qui augmentent d’année en année pour combler l’écart. Nous avons également prévu un peu plus de stock sur nos 4 modèles phares, on aura peut être encore du stock en juin comme ça.  Enfin, nos modèles phares, peut-être qu’on a tapé à côté… Vous imaginez ? non mais imaginez, chaque année à cause de nos stocks limités on loupe des ventes et vous, vous ne trouvez pas espadrilles à votre pied. Tout le monde repart frustré, serrant les poings et soufflant par le nez. Puis l’année où on produit un petit peu plus de stock, bien les modèles ne vous plaisent pas. AH AH AH, TROP RIGOLO. Ne faites pas ça.

Sinon, côté bonnet, la nouvelle collec automne-hiver 16/17 est faite et bien faite. Nouveaux coloris, nouvelles formes, nouvelles paillettes, on commence à proposer tout ça à nos revendeurs dès lundi. Ou mardi. Côté chaussettes, il y aura aussi de nouveaux modèles, des nouveaux motifs, des chaussettes pailletées déclinées en coloris aussi beaux les uns que les autres, en toute objectivité bien sur. Sauf que, nous ne connaissons pas les délais. Voilà donc pareil c’est en mars, ou en juin, ou en décembre, ou en 2018, mais quelle importance ? En attendant, un bon réassort de nos modèles actuels va arriver fin janvier. Pour le coup là il y aura du stock, on a pas lésiné, mais c’est aussi car nous avons décidé de les vendre chez nos revendeurs. Enfin s’ils nous en commandent…. Imaginez, on lance les chaussettes Arsène en petites quantités, quelques uns de nos revendeurs nous appellent pour en distribuer et on leur dit non car peu de stock. Puis on se dit que c’est bête quand même, avec les mains sur les hanches et en bougeant la tête de gauche à droite. Alors on décide de faire de la quantité et de vendre nos chaussettes chez nos revendeurs, et là bien personne ne nous en commande. AH AH AH, TROP RIGOLO. Charlotte va me tuer.

Nous nous retrouvons début février, avec des espadrilles plein les étagères. Là c’est sur, nous serons bien en 2016.

Je vous embrasse. Haspé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez la nouvelle collection 2017. NOW.