Christine.

Entendu chez Pepiteko cette semaine : « mince j’ai oublié de mettre les mèches dans les bougies ». Claire, créatrice de bougies.

Salut mes petites oies sauvages qui s’en allaient vers le midi, la méditerranée . Tout vient à point à qui sait attendre comme dirait un fonctionnaire de la sous préfecture de Bayonne après 1h d’attente. Nous, et donc aussi un peu vous, nous avons attendu trois mois pour recevoir nos nouvelles petites espadrilles plateforme : les espadrilles Christine et Joséphine.

Comme d’habitude, le choix des noms de nos produits n’est pas du au hasard. Après avoir épuisé les prénoms de toutes nos tantes, les prénoms qui nous font rigoler, on passe maintenant aux prénoms des belles mères, ici la belle mère de Camille qui s’appelle Christine et qui nous a dégoté l’un de ces magnifiques tissus. Bon par contre je n’ai aucune explication pour Joséphine, on trouvait ça joli c’est tout. Pour ce modèle d’ailleurs nous étions très contentes de retrouver un beau tissu de broderie anglaise, nous avions fait par le passé deux espadrilles avec ce style de tissu et depuis nous n’en trouvions plus. Et là, je peux vous dire qu’on a trouvé un super fournisseur, avec du choix dans les motifs de broderie, très difficile d’ailleurs de faire un choix du coup, et je me dis en vous racontant ça que c’est bizarre, je crois qu’on a pas choisi cette gamme pour les prototypes de 2018…. mais pourquoi ???

Bon bref, sinon, chez Pepiteko, on prépare activement les fêtes de Bayonne et je pense que ça va être rigolo ouh la la !!! (à prononcer en se tapant les mains). Faudra suivre la page Facebook et le compte Instagram de la boutique pour découvrir nos nouveautés spécial fêtes, car comme d’habitude le stock sera limité. Voilà c’est tout.

Je vous embrasse. Haspé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez la nouvelle collection 2017. NOW.