Alors que re voilà la sous préfète.

Entendu chez Pepiteko cette semaine : « ça fait cheveux ».

Bé alors la jeunesse ? comment ça va ici ? on devient quoi depuis le temps ? Un an, un an et un jour que je n’ai plus écris ici. Plus précisément, je n’ai plus écris ici depuis que je me suis arrachée l’ongle du gros orteil à la table basse de mon salon, je me souviens très bien c’était un jeudi soir, c’était violent, il y avait du sang, arrachement de la jugulaire de l’orteil, BAM deux mois en tongs. Et apparemment cette blessure, très grave au demeurant, m’a empêchée de taper sur mon clavier.  Faudrait que je propose ce sujet à une pote à moi qui doit faire sa thèse de médecine.

Difficile de résumer un an en un article, je pense même que je ne me souviens de rien de ce qu’il s’est passé l’année dernière. La nouveauté, le changement, l’évènement marquant, si je devais n’en citer qu’un, c’est bien sur l’ouverture de notre boutique à Bayonne qui porte le doux nom de Pepiteko. Pour dire vrai, ouvrir une boutique n’était pas tellement dans nos plans, nous étions plus à la recherche d’un bureau. Ne plus avoir son salon avec des espadrilles partout, sa cave remplie de chaussettes et de bonnets, sortir le matin pour aller « au bureau » était un projet que nous voulions concrétiser si l’occasion se présentait. Et ce fut le cas ! sauf que, petit détail, en dessous de ces bureaux il y avait un local commercial.  Nous voilà donc le 3 décembre, après deux mois assez intenses et surtout une semaine de travaux en apothéose avant d’ouvrir pour le mois le plus fou de l’année : juillet et les fêtes de Mauléon et deBayonne, Noel. Avec Claire qui fait les bougies et les parfums , Jasmine et ses vêtements et Camille créatrice de la fameuse Kutx, nous sommes devenues commerçantes à Bayonne. Dans cette boutique vous trouverez bien sur les produits de nous quatre, mais aussi plein de marques du coin que l’on aime bien.

Nous voilà donc à aller au bureau tous les matins tiens. Comme bilan des cinq mois, bon on va pas se le cacher, on est plutôt très très contentes. Déjà parce que suite à notre passage télé sur France 5 on a eu des retombées énorme autant sur notre e-shop qu’à la boutique (mais cela fera l’objet d’un prochain article) mais surtout parce que nous portons cette nouvelle aventure avec trois pègues qui sont certes difficiles à supporter au quotidien mais qui nous apporte aussi beaucoup.

Suite à cette séquence émotion, je voudrais conclure ce retour dans les bacs en vous disant qu’il ne faut pas que vous vous mépreniez.  Si j’écris à nouveau et si le blog est maintenant dans notre site, c’est pas pour faire joli ou pour occuper mes vendredi après midi, non. On a juste eu un audit de notre e-shop à la CCI et faut qu’on améliore notre référencement.  C’est parce qu’évidemment cela m’a beaucoup beaucoup manqué de ne plus rien vous raconter, et je voulais bien sur faire plaisir aussi à tous ceux à qui cela manquait également….

Je vous embrasse. Haspé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez la nouvelle collection 2017. NOW.