Passage télé de la vie.

Entendu chez Pepiteko cette semaine : « t’as une tête à faire de la natation synchronisée ».

Chaque année nous arrivons, on ne sait pas trop comment, à avoir un passage télé. Souvent entre le jambon de Kintoa et Biarritz, on parle de nos espadrilles. Souvent c’est tout le temps le même style de reportage, le Pays Basque la nouvelle Californie et bla bla bla… mais je n’ai pas envie de polémiquer aujourd’hui. Souvent le regard dans le vide et la bouche coincée j’écoute Charlotte. Souvent on me coupe au montage. Souvent on se moque de moi pendant les trois mois post diffusion. Et donc comme d’hab, quand on nous a contactées pour un reportage sur France 5, on s’est lavé les cheveux et mis nos espadrilles aux pieds. On leur a montré Bayonne et Mauléon, deux bouts de tissus, notre usine, on a parlé entre nous en oubliant que nos micros étaient branchés, puis on est rentré à la maison.

Sauf que là c’était pas la même. Les gens regardent France 5 le dimanche soir à 20h50 et nous ça on le savait pas. Donc le site à planté, les ventes ont explosé et on a fait un mois d’avril chez Pepiteko digne d’un mois de décembre. On nous reconnaissait au restaurant, on nous a payé des verres en soirée et surtout, je me suis retrouvée à prendre une photo avec Jacqueline et Martine en vacances au Pays Basque, qui m’ont reconnu dans la boutique et qui ont voulu envoyer la photo à leur copine qui était dans le train du retour. Cette histoire est vraie, j’étais bras dessus bras dessous avec Jacqueline et Martine, je sais pas si vous visualisez.

Enfin quand je dis « on » nous reconnaissait, je me trompe un peu. Car en effet, les gens ne reconnaissent pas Charlotte. On est côte à côte les gens me disent « mais c’est vous qu’on a vu dans le reportage sur France 5 » et à Charlotte par contre « ah bon vous aussi ?? ». Incroyable. Il y aussi ceux qui te soutiennent que tu es passé à la télé mais dans une toute autre émission ou dans un reportage sur la Creuse, alors tu finis par dire « oui ».

Bref en tout cas, de tous nos passages télé celui ci a été vraiment le plus fou en terme de retombées. Il nous manque toujours le 13h de Pernaut quand même…. et après ça c’est sur, on arrête tout, on lâche l’espadrille en criant « BRAAA ».

Je vous embrasse. Haspé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez la nouvelle collection 2017. NOW.